Nos propositions

Adapter l’offre de soins palliatifs aux besoins de la population française

Le constat

En 2017, l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) estimait dans une note que 320 000 personnes avaient besoin d’un suivi en soins palliatifs. En conséquence, en 2018, une circulaire du ministère de la Santé fixait comme objectif d’augmenter significativement l’offre de soins palliatifs sur le territoire. Aujourd’hui, notre pays prend en charge chaque année un peu moins de 100 000 personnes par an en soins palliatifs, soit moins du tiers des besoin identifiés par la Sécurité Sociale, alors que la France devrait compter 5 millions de Français de plus de 85 ans en 2050, soit 3 fois plus qu’aujourd’hui.

Notre proposition

Adopter une trajectoire permettant à terme de couvrir l’ensemble des besoins de soins palliatifs de la population française.

Les positions des candidats sur cette proposition

Nicolas Dupont-Aignan ? Sans opinion
Philippe Poutou ? Sans opinion
Yannick Jadot + Pour
Anne Hidalgo + Pour
Éric Zemmour + Pour
Fabien Roussel ? Sans opinion
Jean Lassalle ? Sans opinion
Emmanuel Macron ? Sans opinion
Marine Le Pen + Pour
Nathalie Arthaud ? Sans opinion

Qu’est-ce que la SFAP ?

Logo Mobilisation Soins palliatifs>

Créée en 1990, la SFAP, Société Française d’Accompagnement et de Soins palliatifs, est une association reconnue d’utilité publique. Elle représente plus de 10 000 soignants impliqués dans les soins palliatifs et 350 associations regroupant plus de 6 000 bénévoles d’accompagnement.
Ses missions prioritaires sont :

  • La mobilisation des acteurs de soins palliatifs dans le but de développer et d’améliorer la prise en charge des personnes malades ainsi que la qualité des soins et de l’accompagnement
  • Le développement et la transmission des savoirs : la SFAP est une société savante qui développe les savoirs, les pratiques et la recherche dans les domaines de la médecine palliative, des soins et de l’accompagnement de la fin de vie
  • La promotion de l’accès aux soins palliatifs : la loi garantit à tous et partout l’accès à des soins palliatifs de qualité ; la SFAP veille auprès des pouvoirs publics pour que ce droit soit effectif
  • La diffusion de la culture palliative : informer et sensibiliser le grand public aux soins palliatifs.